Participants: Martin Desaulniers, son cousin Benoit Picard et sa conjointe Isabelle Malo, André Dorion et sa fille Kim, René Bisson, François Marchi

Altitude: 5114' Ascension: 2995' Distance: 17 km

C'est la fin de semaine du 28 août qu'a eu lieu la sortie de hiking CIAC ayant connu la plus importante participation. Vendredi soir, sept personnes ont pris la direction du mont Algonquin, près de Lake Placid. Ne lésinant pas sur les moyens, nous avions deux terrains de camping dont un n'a servi qu'à stationner l'auto d'Isabelle. Que voulez-vous, nous avions besoin de 2 tables à pique-nique et nous ne voulions surtout pas de voisins!!!

Après un souper de roi et une soirée à rire de la tente de Benoit et Isabelle, nous sommes allés nous coucher. Benoit semblait nous promettre (enregistré sur pellicule par André) toute une performance pour le lendemain… A 6h30, déjeuner… de roi, bien sûr! et préparation du dîner.

Nous avons ensuite entrepris cette ascension peu ordinaire avec trois membres qui en étaient à leur première expérience (René, Benoit et Isabelle). Les trois premières heures se sont bien déroulées, mais nous avons malgré cela perdu un soldat. Le genou de Francois, qui lui avait déjà causé de sérieuses difficultés au mont Washington, s'est remis à faire des siennes. Francois, prudent, a dû rebrousser chemin. Il n'a donc pu essayer sa nouvelle caméra digitale en altitude.

Après avoir longé le Lac Colden, nous avons entrepris l'ascension elle-même, très difficile et abrupte. Le groupe s'est séparé en deux pour permettre à chacun d'aller à son rythme.

Benoit, Isabelle et René sont donc demeurés en retrait. René, qui avait un peu trop poussé la machine, a été malade à 4 ou 5 reprises (ce qu'ont appris Kim, André et Martin de la bouche d'une parfaite inconnue alors qu'ils étaient rendus au sommet…) et a dû ralentir la cadence.

Benoit l'a donc laissé avec Isabelle et a accéléré le rythme. Il est arrivé au sommet après environ 4h30 de marche, soit 35 minutes après le premier groupe.

Quant à Isabelle et René, ils sont arrivés une autre grosse demi-heure après Benoit, soit après plus de 5 heures de marche.

Malgré ces efforts extrêmes et des déclarations enflammées de Benoit (également immortalisées sur pellicule) comme quoi il ne referait JAMAIS de hiking, tout le monde (ou presque…) avait le grand sourire aux lèvres 30 minutes plus tard…

Le retour s'est bien déroulé pour nous. Cela n'a malheureusement pas été le cas pour un autre québécois qui s'est fracturé une jambe en descendant. Ceux qui croyaient ridicule d'apporter un cellulaire sur le sommet d'une montagne en ont pris pour leur rhume puisque l'appel d'André au 9-1-1 a permis de gagner au moins une heure pour l'évacuation du blessé, heure extrêmement importante étant donné le peu d'heures de clarté qui restaient.

Nous avons donc laissé le blessé en compagnie d'un "Park Ranger" qui a organisé l'évacuation, non sans s'être faits regarder de travers parce que nous ne pouvions participer à l'évacuation.

Après environ 3 heures de descente, nous étions prêts à partir, fiers d'avoir encore une fois vaincu la montagne. Félicitations à tous!

Envoyez moi vos remarques !

ICQ #34461531

Click Here!